Ayo by Nicolas Esposito - CC-ByAyo dévoile son troisième album studio.
Crédit : Nicolas Esposito / FLICKR / CC-BY

Qui ne connait pas  Down On My Knee, le titre si profond et si triste de la chanteuse allemande Ayo. La revoilĂ  avec son troisième album Billie-Eve – du nom de sa fille -. S’agirait-il Ă©galement d’un jeu de mot, avec Believe, que signifie croire en anglais. Le premier extrait est I’m Gonna Dance, et il nous fait aussi bien danser.

Son album commence avec cette chanson, How Many People, c’est un mĂ©lange de plusieurs genres musicaux, très mĂ©lancolique, mais puissante, dĂ©primante, un peu de reggae par ci, un peu de pop par lĂ . Bref du Ayo ! Ce titre est un peu long cependant avec un peu plus de 7 minutes. Puis vient le titre phare, I’m Gonna Dance. Presque un peu explicite ! Non, carrĂ©ment ! Elle explique « Je veux vivre, je veux donner, je veux du sexe, je veux me sentir ». Elle ose lĂ , Ayo ! Une bonne mise en bouche pour un dĂ©but. Avec le titre Black Spoon, elle nous casse la baraque, un titre au rythme lent, un ballade ? Mais sa voix est tellement suave sur le titre que l’on est absorbĂ© au refrain. Puis le titre I Can’t, lĂ  c’est vraiment une ballade. Presque un sans faute pour le moment.

Un dĂ©but d’ennui

Puis on voit la vie en Flowers. Il s’agit d’un titre intĂ©ressant mais pas transcendant ! Vient enfin le Real Love, oĂą elle remercie son père. Une très belle mĂ©lodie, un bon petit moment. Puis Julia est dans la mĂŞme veine un peu que Real Love, et dans une autre mesure Down On My Knees. My Man est la chanson, oĂą l’on commence Ă  s’ennuyer.  Pas que la chanson soit mauvaise, mais que la tension du dĂ©but retombe avec peut-ĂŞtre un peu trop de titre « mou du genoux ». It’s Too Late, pour rattraper la fin du disque ? Pas sĂ»r… Who Are They ne convient pas, malgrĂ© les violons. Arrive enfin un titre up-tempo qui relève un peu la fin de cet album avec le titre We’ve Got To. Puis patatra avec la chanson Before, très belle mĂ©lodiquement, vocalement, mais qui plombe l’ambiance un peu mise par We’ve Got To. Un titre a la Leona Lewis, comme une Diva. It Hurts est un titre intĂ©ressant, pour sa guitare et batterie, vocalement Ayo. Vient le titre Believe avec Saul Williams, comme un slam, on passe Ă  cotĂ©, une chanson sans grand intĂ©rĂŞt.

La reprise hommage … I Want You Back des Jackson Five. On est loin de Michael Jackson, mais Ayo se dĂ©fend, ce qui laisse une fin d’album un peu mieux que le reste.

Bref, pour conclure, un album sans grand intĂ©rĂŞt. Ce qui est bien dommage vu le talent de l’artiste. Des chansons qui n’arrivent pas Ă  attirer notre attention. Trop de ressemblance entre les titres ? Peut-ĂŞtre.

Les titres Ă  avoir : I’m Gonna Dance, We’ve Got To, I Want You Back.

Ecrit par Nicolas D.

Nicolas est un journaliste qui écrit sur la musique pop, le r'n'b et la variété française et internationale.