D√©j√† trois ans que Loane a sortie son premier album Jamais Seule, depuis le 16 mai 2011, est sorti son deuxi√®me album Le Lendemain. Dans cet album ce trouve le premier extrait Rien de commun. L’album se veut r√©solument plus “electro pop √©l√©gant et singulier”. Lenny Kravitz et Christophe ont particip√© √† l’album.

Comme dire, le titre On s’en fout nous met l’eau √† la bouche. Un titre qui pr√©sente des m√©lodies tr√®s int√©ressantes, avec ces synth√©s, et la voix qui avec le paroles collent tellement bien √† la musique. Je dirais juste “Tant pis j’irai voir l’Am√©rique”, qui est dans la chanson est dit d’une fa√ßon tellement bien. Comme une invitation sur un nuage pr√™t √† voyager alors qu’elle met un terme √† une histoire d’amour. Boby cette jeune femme √©crivain, qui dans sa solitude. “C’est juste l’histoire d’une nana qui vit sa vie avec tout ce qu’elle a envie de faire” explique-elle. C’est un peu le Alors on danse de Stromae version Loane. La tension que produit la musique colle tr√®s bien avec cette femme en fait, un peu d√©sorient√©, une insomniaque m√©lancolique, qui ne se rappelle plus du jour qu’il est. Rien de commun est une chanson que je qualifierai de “comme √† la maison”, une chanson qu’√† la premi√®re √©coute on aime. Peut-√™tre parce que la chanteuse me fait penser √† La Grande Sophie. Quoiqu’il en soit, la musique est r√©solument moderne, la voix colle parfaitement bien. Il s’agit d’un bon premier extrait pour cet album. Ce qui est bien, c’est qu’il s’agit d’une chanson r√©solument pop, mais qui ne se prend pas la t√™te. Bien qu’il y a la remise en cause d’une relation amoureuse, “Je voudrais juste vivre ma vie sans avoir √† penser au lendemain, ne plus jouer la com√©die, peut-√™tre n’avons-nous rien de commun ?” entonne-elle dans la chanson. Parfum de Fille est une chanson un peu √† double tranchant, elle me fait penser √† la chanteuse Rose, mais en m√™me temps le cot√© un peu cass√© en arri√®re dans la voix est une tr√®s bonne id√©e. Les paroles et la musique s’accompagne tr√®s bien, bien que la th√©matique ne change pas. Save us est une chansons sur laquelle je n’accroche pas. Lenny Kravitz est en duo avec Loane sur cette chanson. Comme si j’avais loup√© le bus. La musique, la voix sont bien, mais √ßa ne passe pas pour moi. Adieu tristes sourires me fait penser au titre Rien de commun, dans la fa√ßon dont le refrain est pr√©sent√©. On pourrait penser que la chanson est issu du film Les Chansons d’Amour de Christophe Honor√© sorti en octobre 2007 avec Louis Garrel, Ludivine Sagnier et Chiara Mastroianni. Comme un basculement d’un √©tat apr√®s la rupture amoureuse vers un retour au affaire. Le go√Ľt des autres est une chanson qui progresse. Au fur et √† mesure que le titre se d√©roule, la chanson prend en intensit√©. Sans n’est pas un morceau sans intensit√©, sans belle voix, sans bonne m√©lodie. Un peu comme une funembule, le titre peut-√™tre p√©rieux, mais elle s’en sort tr√®s bien, surtout dans le refrain. Les ch√Ęteaux hollandais – en r√©ponse √† Zazie qui en ach√®te un en Espagne ? – nous d√©crit ce paysage de la Hollande avec ces moulins. Dans Les trains de nuits “les r√™ves confidentiels” sont nombreux, tout comme mes bons sentiments pour ce titre qui ne convaint pas imm√©diatement, mais √† la longue. L’impossible ab√ģme est assez triste. On voit malheureusement les limites dans la voix Loane. Christophe participe derri√®re le synth√©.

Bien que pour moi certains titres sont un peu plus faible que d’autres dans l’album, il s’agit au final d’un album coh√©rent, avec une bonne finition.

Titres de l’album :

  1. On s’en fout
  2. Boby
  3. Rien de commun
  4. Parfum de Fille
  5. Save us
  6. Adieu tristes sourires
  7. Le go√Ľt des autres
  8. Sans
  9. Les ch√Ęteaux hollandais
  10. Les trains de nuits
  11. L’impossible ab√ģme

Ecrit par Nicolas D.

Nicolas est un journaliste qui écrit sur la musique pop, le r'n'b et la variété française et internationale.