Apr√®s avoir √©t√© nomm√© aux Victoire de la Musique 2010 dans la cat√©gorie album r√©v√©lation pour leur premier album Archim√®de, les fr√®res Boisnard sortent aujourd’hui leur deuxi√®me album Trafalgar.

Archim√®de. Chouette, ils sortent un nouvel album ! C√†, c’√©tait ma premi√®re impression. En ce qui en est de la deuxi√®me… voila. L’intrus, avec son intro rythm√©e et claquante intrigue. La voix du groupe est toujours l√†, la fa√ßon de faire rimer les mots aussi. Mais j’ai une impression de d√©j√†-vu. Vient le premier single Le Bonheur, qui rentre dans le vif du sujet (Qu’importe que tu ne sois qu’un loser, sans Rolex √† ton bras, l’important c’est ton bras. Qu’importe, si dipl√īmer d’un master, tu livres encore des pizzas. Le bonheur n’est-il pas ailleurs ? Dans les seins qu’on p√©tri, dans les contrep√®teris, dans l’art d’√™tre accompli.), c’est sens √©quivoque qu’avec ces paroles l√†, on s’amuse √† les √©couter. Comme dans le premier. Dans le Parisien/Aujourd’hui en France du 2 septembre, Nicolas Boisnard explique que son √©criture est ¬ę¬†tr√®s spontan√©. Pour nous, la musique est √† saisir partout. Cela m’arrive d’abandonner mes potes dans une soir√©e pour m’enfermer dans les W.C. et enregistrer au dictaphone un bout de texte qui me vient¬ę¬†. Je dirais, c’est √ß√† la musique. Dans Je Prends qui pourrait avec des parenth√®ses poursuivre par des r√Ęteaux, des lapins, des vents, est une chanson sur l’√©chec √† d√©crocher un rencart. Une chanson qu’√† coup s√Ľr vise dans le mille. Qui n’a pas pris un vent, un lapin, un r√Ęteau ? Les paroles sont bien trouv√©es et bien tourn√©es. A Mes D√©pends, ou une chanson sur l’ex, o√Ļ il retombe en ¬ę¬†pamoison¬†¬Ľ pour elle. Les Petites Mains ou critique de la soci√©t√©, sur les travers, les √©carts entre les gros salaires et petits salaires avec un refrain imparable (Si les petits ruisseaux font les grandes rivi√®res, les petites mains font, l’air de rien les gros salaires). On Aura Tout Essay√© ou la chanson d√©senchantement sur une histoire amoureuse. En gros quand c’est fini, bah, c’est fini ! Malgr√© ces clubs o√Ļ l’on s’√©change et ¬ę¬†o√Ļ l’on flirte en dentelle¬†¬Ľ. S’ensuit une liste d’objet, de technique, qui auront tendance √† pimenter la vie d’un couple mais qui pour ce couple ne fonctionnera pas. Est Ce Que C’est Juste ? ou la chanson, pour le moment la musique, √ßa marche, mais on ne sait jamais. Les Premiers Lundis de Septembre, au d√©part sonne exp√©rimental, puis ballade. Mais au final, je n’adh√®re pas √† cette chanson. Nos Vies D’avant ou la chanson nos vies d’avant. La musique est assez innovante. La voix semble diff√©rente. Tout Fusionne, est √† nouveau une chanson constat, sur la soci√©t√©, que le chanteur voudrait appliquer avec la ¬ę¬†mignonne¬†¬Ľ. Bye Bye Bailleur le dernier titre de l’album, n’est pas convaincant.

En bref, cet album, au texte assez int√©ressant, est √† la traine au niveau du renouvellement musical. Cela induit une ¬ę¬†routine¬†¬Ľ, plaisante par certains travers, mais dommage par le manque d'¬†¬Ľinnovation¬ę¬†.

Ma note : 3,5/5

  1. L’intrus
  2. Le Bonheur
  3. Je Prends
  4. A Mes Dépends
  5. Les Petites Mains
  6. On Aura Tous Essayé
  7. Est Ce Que C’est Juste ?
  8. Les Premiers Lundis De Septembre
  9. Nos Vies D’avant
  10. Tout Fusionne
  11. Bye Bye Bailleur

Ecrit par Nicolas D.

Nicolas est un journaliste qui écrit sur la musique pop, le r'n'b' et la variété française et internationale.