Madonna a fait un show à l’américaine, impressionnant, bien orchestré. Mais en play-back, et avec des hésitations ! Dans une introduction romaine, avec comme titre de lance Vogue, suivit par Music accompagné par LMFAO avec Party Rock Anthem et Sexy and I Know It. Avant de chanter pour la première fois sur scène, mais pas en live, Give Me All Your Luv avec M.I.A. et Nicki Minaj. Avant que le coté gospel arrive avec Cee-Lo Green et Open Your Heart et Like a Prayer. Le tout dans une ambiance romaine au début, puis du cheerleading, et gospel.

A quand des moyens identiques dans les stades français ?

Ecrit par Nicolas D.

Nicolas est un journaliste qui écrit sur la musique pop, le r’n’b et la variété française et internationale.