Après deux ans d’attente, Shy’m sort son nouvel album Caméléon aujourd’hui, 25 juin 2012 dans les bacs. Il faudra retenir des titres comme On se fout de nous, Contrôle, Caméléon, Black Marilyn ou Sur la route par exemple. Elle mêle dans l’album des influences RnB, pop, dubstep sur Contrôle, electro voir dance. Cyril Kamar aka K.Maro et Louis Côté sont de retour du coté de la composition et de la réalisation de l’album. La promotion de l’album a débuté, il y a un peu plus de deux mois, depuis la semaine dernière, elle s’intensifie avec en autre un passage sur le plateau de France 2 à Carcassonne pour la Fête de la musique le 21 juin 2012.

L’album commence sur le single Et alors !. Ce poursuit par le titre Et si, un titre mélodieux et acoustique avec un rythme discret. Le troisième morceau, On se fout de de nous, est extrêmement bien réalisé. Une mention spéciale pour le refrain qui monte en chandelle, et nous ballade sans encombre. Le clavier est le plus assurément de ce morceau. Vient #Shimisoldier, qui est une déclaration d’amour au fan de la chanteuse (Je vous M). Le refrain est très entrainant (Shimi, shimisoldier). Bien qu’au premier abord, la chanson peut laisser de froid, l’accoutumance vient à vitesse grand V. Contrôle est une chanson au style dubstep. La chanteuse surfe sur le son de 2012. Bien qu’il est intéressant de la voir aborder ce genre musical, un base de dance est présente pour pas totalement déstabilisé l’auditeur. Néanmoins, je ne suis pas convaincu que le dubstep apporte une valeur ajoutée à cette chanson. Caméléon transport sur un petit nuage son auditeur. La voix de Shy’m est mise en avant sur une composition mélodieuse qui ne peut que ravir les fans de la chanteuse. Autant Comme un oiseau, nous attire moins par son coté beaucoup moins mélodieux que Caméléon. Il faut noter l’usage d’un son électrique dubstep. En plein cœur, inspire moins. Bien que la chanson présente des innovations, un son un peu pop-rock mais avec un rythme dance bien présent. Black Marilyn est une chanson militante au rythme très entêtant. Elle a une instrumentation intéressante. Sur la route rappelle le parcours de Shy’m, son appréhension de la scène (Aussi loin que je me souviens/J’ai toujours rêver de vaincre ma peur et de fouler cette scène). C’est un peu avec #Shimisoldier, deux chansons clairement destinées à ces fans.

En bref, c’est un album qui intègre de nouvelles influences avec le dubstep et le rock. Et confirme des orientations prises, avec une tendance un peu plus dance-pop, et moins RnB bien que ce soit en lame de fond. La production de l’album est bien réalisée, bien soignée avec bon nombre de moments agréable à laisser couler dans les oreilles. Les fans apprécieront les deux clins d’œil avec #Shimisoldier et Sur la route. Avec un petit coup de cœur pour le refrain de Caméléon. La chanteuse sera à Paris Bercy le 4 janvier 2013.

Shy’m – Et alors ! (Youtube)

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=2zdqymnZoHc]

Shy’m – #Shimisoldier (Youtube)

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=1F-G4sR_PbY]

Ecrit par Nicolas D.

Nicolas est un journaliste qui écrit sur la musique pop, le r'n'b' et la variété française et internationale.