Liza Monet demande aux “haineux” de lui donner “du buzz apr√®s avoir sorti un premier titre My Best Plan.

Liza Monet semble avec cette chanson m√©morable pour un point important, elle importe en France la musique porno. A vrai dire, je ne sais pas si cette chanson peut √™tre qualifi√©e de pop(ulaire), vu l’accueil qu’elle re√ßoit.

Elle cite Nicki Minaj ou Rihanna, deux artistes qui parlent de sexe. Oui. C’est vrai, Nicki Minaj avec par exemple Come On A Cone¬†ou pour Rihanna Cockiness (Love It). Bien que ces deux chansons ne soient pas des plus classes, il me semble que contrairement √† My Best Plan, elle utilise des jeux de mots, ce qui les rendent piquantes. Bon, My Best Plan parle d’une femme qui veut se faire appeler “Madame Bip” au lieu de “Madame Bitch”. Liza Monet raconte au d√©but qu’il s’agit d’un plan sans sentiment. Sur le postulat du d√©but, d’accord, le “plan cul” est tr√®s utilis√© ses derniers temps dans les films par exemple. Elle raconte alors ces d√©ambulations sexuelles, tout droit extrait d’un porno caricatural, bien qu’elle affirme “ne pas √™tre dans le faux”. Cependant au fur et √† mesure des paroles, elle id√©alise cet homme “qui peut tirer son coup quand il veut”. Elle enferme donc la femme dans un rapport de soumission √† cet homme. Si l’on peut penser m√™me si on n’approuve pas les paroles qu’il s’agit d’une chanson f√©ministe au d√©but, elle s’en finit avec un texte assez implicite sur un ordre √©tabli, l’homme au dessus de la femme qui doit r√©pondre √† son moindre d√©sir. Apr√®s au niveau de la musique, le son est assez basique et tente de rappeler l’acte sexuel en fonction des paroles.

Bref, il ne s’agit pas d’une chanson que l’on met dans son baladeur pour ces qualit√©s musicales, loin de l√†. Une fois √©cout√©e, d√©j√† oubli√©e.

Ecrit par Nicolas D.

Nicolas est un journaliste qui écrit sur la musique pop, le r'n'b et la variété française et internationale.