Nicki Minaj enchaîne et poursuit dans un ordre que l’on ne comprends pas très bien les singles et les clips. L’un des derniers en date est Va Va Voom, le clip dévoilé récemment date de fin 2011.

Va Va Voom est présent sur l’édition originale de l’album Pink Friday : Roman Reloaded et sur la réédition The Re-Up. La chanson raconte l’histoire d’une femme qui tente de séduire un homme en couple (Cause I know, he got a wife at home/But I need just one night alone en français Parce que je sais, qu’il a une femme à la maison/Mais j’ai juste besoin d’une nuit) et le prévient qu’il n’aura qu’une chance que cela arrive (I wanna give you one last option/I-I-I wanna give you one last chance en français Je vais te donner une dernière possibilité/Je vais te donner une dernière chance). La chanteuse fait preuve d’un flow impressionnant vers la fin de la chanson lorsqu’elle lance Come baby go there, stay there/Let me show how I run it to the playground. Au niveau de la musique, on note la présence d’influence pop et r’n’b avec quelques passages rap.

Cette chanson peut définir le style Nicki Minaj. Un florilège de styles musicaux qui sont mis au service d’une efficacité redoutable.

Dans le clip, elle réinterprète l’histoire de Blanche Neige et les sept nains, tantôt en Blanche Neige, tantôt en Sorcière avec toujours des tenues les plus excentriques et originales.

Ecrit par Nicolas D.

Nicolas est un journaliste qui écrit sur la musique pop, le r'n'b et la variété française et internationale.