Alors que le deuxième prime-time de la Star Academy a eut lieu hier soir sur NRJ 12, les Ă©lèves – et surtout la production – a prĂ©sentĂ© le fameux hymne, qui chaque annĂ©es Ă©taient emblĂ©matique. Pour l’Ă©dition NRJ12, Endemol a choisit Parce qu’on vient de loin de Corneille.

Parce qu’on vient de loin ne signifie pas que l’on peut chanter en playback. Si l’acadĂ©mie forme Ă  ĂŞtre un artiste – commercial -, elle ne forme pas Ă  ĂŞtre un artiste live. C’est pourquoi hier, les Ă©lèves ont entonnĂ© la chanson en playback. Cela permet de voir clairement un potentiel studio, mais fait douter du potentiel live. Daniel – avec son look Ă  la Chris Brown – est clairement autotunĂ©. A vrai dire, rien qu’en regarde son Ă©valuation, ou plutĂ´t le massacre de Where Have You Been de Rihanna, il me semble que cela est dans la continuitĂ©. Laurène a une voix qui a pris beaucoup d’Ă©cho tout comme celle de Tad. L’arrivĂ©e de Corneille a la fin de la chanson Ă©tait au moins originale par rapport aux Ă©lèves, car lui chanter en live, bien que c’Ă©tait faux.

Au final, au temps de la reproductibilitĂ© des artistes, on dĂ©couvre des amateurs qui remplacerait sans soucis des artistes actuels, cela est dĂ» certainement Ă  l’amateurisme de ces derniers. La faute Ă  qui ?

 

Au final dans Parce qu’on vient de loin, Corneille nous invite Ă  vivre chaque jours comme le dernier, on devrait conseiller aux apprentis de faire de mĂŞme avec leur expĂ©rience artistique.

Ecrit par Nicolas D.

Nicolas est un journaliste qui écrit sur la musique pop, le r'n'b et la variété française et internationale.