Si elle n’a pas gagnĂ© la finale de la Nouvelle Star 2014 sur D8, Yseult n’est pas pourtant la perdante dans l’histoire. La chanteuse a signĂ© un contrat avec Polydor (Universal Music Group) tout comme son adversaire Mathieu. Elle propose comme premier single La Vague. La chanson provoquera-t-elle un raz-de-marĂ©e dans les classements ?

Si sa confrère issue de la Nouvelle Star 2013 Sophie-Thith a prĂ©sentĂ© Enfant D’Ailleurs, une chanson mĂ©lancolique. Ă€ l’instar d’Enfant D’Ailleurs, La Vague a tout pour elle. La musique Ă©lectronique avec les synthĂ©s, du rythme avec les battements. Le dĂ©but s’inspire dans un tempo plus lent et dans une tonalitĂ© diffĂ©rente du titre I Follow Rivers de Lykke Li.

Avec cette musique enjouĂ©e, les paroles ne sont pas pour autant niaise. Elles semblent au contraire très politique, notamment avec la montĂ©e d’un parti politique d’extrĂŞme-droite aux Ă©lections europĂ©ennes et aux Ă©lections municipales.

Les instants oubliés
Les paroles entendues
Celles que l’on pensait perdues
Remontent Ă  la surface
Au moment de s’Ă©tendre
Au moment de s’y croire
Tout ce que l’on pensait perdu
Revient sans crier gare

Yseult explique que la période est sombre dans le pré refrain.

On peine Ă  oublier
On surfe sur la vague
On retient un nuage d’Ă©tĂ©
Quand l’hiver nous accable

La Vague se révèle être une chanson intelligente et aboutie.

Ecrit par Nicolas D.

Nicolas est un journaliste qui écrit sur la musique pop, le r'n'b et la variété française et internationale.