Iggy Azalea multiplie les collaborations (Ariana Grande ou Jennifer Lopez) alors que son premier album The New Classic est d’une bonne facture. Le titre qui attire le plus l’attention est sans nul doute Fancy avec New Bitch, Black Widow avec Rita Ora, Impossible Is Nothing ou Walk The Line qui ouvre l’album. L’Australienne entend bien s’imposer musicalement, elle est sur la bonne voie.

Iggy Azalea est un brin démago (« Remember my name/’Bout to blow » ou « I be the I-G-G-Y, put my name in bold »). Au niveau de la musique, il est intéressant que la mélodie au synthé prime sur le beat qui est présent accessoirement tout au long de le chanson notamment vers les fins de couplets.

Ecrit par Nicolas D.

Nicolas est un journaliste qui écrit sur la musique pop, le r'n'b et la variété française et internationale.