Taylor Swift revient avec un nouvel album 1989 et veut le faire savoir. Elle a dĂ©voilĂ© rĂ©cemment le premier single Shake It Off extrait de ce nouvel opus. Le titre est rĂ©solument pop et il est lĂ  pour rĂ©gler quelques comptes avec les « haters ». La chanteuse finit ainsi sa transition de la country Ă  la pop pour conquĂ©rir les marchĂ©s internationaux qui ne l’ont pas rĂ©ussi jusqu’Ă  prĂ©sent.

Taylor Swift – Shake It Off

Swift attaque dĂšs le premier couplet. « Je me suis levĂ©e trop tard / Je n’ai rien dans la tĂȘte / C’est que les gens disent » (« I stay up too late / Got nothing in my brain / That’s what people say »). Elle prend Ă  revers ces dĂ©tracteurs avec une chanson et un clip lĂ©ger, oĂč elle rĂ©pond avec intelligent sur le fait qu’elle n’est pas ce qu’ils disent. Cela fait penser par certains aspects Ă  ce qu’avait fait Gwen Stefani avec Hollaback Girl oĂč elle rĂ©pondait Ă©galement Ă  des dĂ©tracteurs en leur montrant sa m**** en forme de banane… Swift utilise l’uniforme de la pompom girl pour affirmer cette idĂ©e que sous des airs lĂ©gers, une femme peut avoir des idĂ©es. Elle n’hĂ©site pas Ă  renchĂ©rir par « les critiques vont critiquer (x4) » (« And the haters gonna hate, hate, hate, hate, hate »). Au niveau de la musique, la composition et les arrangements sont rĂ©solument pop. Elle tourne le dos Ă  la country, style musical qui ne lui a jamais rĂ©ussi en dehors des États-Unis. Taylor Swift se dĂ©finit donc maintenant comme une popstar.

Taylor Swift – Shake It Off (Live au MTV VMA)

Texte Nicolas D. (nicolas[at]aritmuzik.fr) – Photo Eva Rinaldi – CC-BY-SA

Ecrit par Nicolas D.

Nicolas est un journaliste qui écrit sur la musique pop, le r'n'b et la variété française et internationale.