Où s’arrêtera la Sexion d’Assaut ? Après Maître Gims, c’est au tour de Black M, son acolyte au sein de la formation parisienne, de se lancer dans une aventure en solo avec son premier album, Les yeux plus gros que le monde, sorti au mois de mars dernier. La galette s’est déjà écoulée à plus de 130 000 exemplaires. Le rappeur livrait samedi dernier, après Madame Pavoshko, et Sur ma route, son troisième single intitulé La légende Black, dans lequel il se raconte sur une musique aux influences de variété française des années 80. Son écoute évoque Suzette ou Quand je vois tes yeux de Danny Brillant, soit une mélodie rythmée sur lequel il serait aisé de danser un swing endiablé.



Black M. ft. Docteur Bériz – La Légende Black

Black M livre ici, accompagné de Docteur Bériz au refrain, un titre grand public, musical et festif. Les rimes, faciles, sont débitées avec énergie et une grande fluidité. « J’étais souvent dur et en colère / Oui, je n’aimais pas le système scolaire / J’avais du mal avec les horaires / Et mes ennemis j’disais j’les aurais ».  Le clip, soigné, met en scène Black M et Docteur Bériz dans un pastiche de western. Les deux complices, dont la tête est mise à prix, se jouent avec humour de leurs ennemis dans une ambiance bon enfant propre aux productions Wati B. Il serait de mauvaise foi d’affirmer que Black M n’a pas rempli son objectif avec ce titre : chapeauter un tube en puissance susceptible d’entrer en rotation dans la plupart des radios nationale. Mission accomplie.

Ecrit par Louis Mbembe