Vainqueur de The Voice saison 3, Kendji Girac propose son premier album Kendji moins de six mois après la fin de l’émission. Ce premier opus très agréable à écouter perd des points sur la qualité de la production.

Rythmes hispaniques (Color Gitano, Andalouse, Mi Amor, Baïla Amigo) teintés de musique électroniques, Kendji Girac propose un premier album haut-en-couleur intitulé Kendji. Le jeune homme de Bergerac (Dordogne) délivre un album qui lui correspond (Mon Univers, Viens chez nous) avec des thématiques assez diverses comme la recherche de l’amour (Gentleman), le partage (Andalouse, Avec Toi, Baïla Amigo) et le départ de l’être aimé (Elle m’a aimé, Mi Amor, Je m’abandonne). L’album revient bien évidemment sur le parcours de Kendji dans The Voice (Cool).

La production est centrée autour de trois équipes. Il y a Skalp (Indila) avec cinq productions, Kerredine Soltani (Zaz) avec trois productions et The Bionix (composé de Rachid Mir et Christian Dessart) (M. Pokora) avec deux productions. Il faut noter que Color Gitano a entre autre été composé par Renaud Rebillaud qui avait travailler sur Bella (titre bonus) de Maître Gims. H Magnun, membre de Sexion D’Assaut participe aux titres de Skalp. Au Sommet rappelle Sur ma route de Black M notamment par le thème d’avancer coûte que coûte.

Ce premier album est dans son ensemble très agréable à écouter. Cependant on voit bien que la production a été très rapide car la qualité en pâti. Notamment la voix de Kendji aurait mérité d’être beaucoup moins nappée par des échos électroniques (Mi Amor, Au Sommet).

Lorsqu’on lit l’interview donner à nos confrères de Pure Charts, on voit la spontanéité et la fraîcheur du chanteur. Ce que la maison de disque (Universal) semble avoir gommé au maximum sur cet album. Vite le deuxième !

Photo Pochette album.

Ecrit par Nicolas D.

Nicolas est un journaliste qui écrit sur la musique pop, le r'n'b' et la variété française et internationale.