MA2X a reçu Aritmuzik dans les bureaux parisiens de sa maison de disque pour évoquer son premier album sorti hier (voir la critique). À cette occasion, il est revenu sur son parcours, de ses débuts sur You Tube à sa signature avec Universal en passant par son  premier album et ses futur projets.

 Aritmuzik РPeux-tu revenir sur ton parcours ?
MA2X : J’ai 18 ans et cela fait trois √† quatre ans que je fais de la musique.¬†√Ā la base, j’en faisais pour le plaisir. Ma vie a chang√© quand j’ai fait le buzz sur Internet avec mes deux titres, Un amour de jeunesse et Rappelle-Toi. √áa m’a permis de me faire rep√©rer par Universal, de signer un contrat et de r√©aliser mon premier album.

Tu parviens à concilier la musique et les études ?
J’ai arr√™t√© assez t√īt les √©tudes, √† l’√Ęge de 16 ans, parce que √ßa ne se passait pas trop bien. Ce n’√©tait pas √† cause de mes notes mais par rapport au syst√®me et mon comportement.¬† Du coup, j’ai quitt√© l’√©cole malheureusement. Apr√®s j’ai eu la chance d’avoir la musique qui est venue juste apr√®s. √áa a chang√© ma vie.

Comment s’est d√©velopp√©e ta communaut√© de fans ?
Par rapport aux gens qui m’ont suivi sur Internet et gr√Ęce aux clips des deux chansons que j’ai post√© sur You Tube. J’avais mis ma page Facebook dans la description des clips ce qui m’a permis d’obtenir de nombreux ¬ę like ¬Ľ. Les gens ont aim√© et tout s’est encha√ģn√©.

Tu viens de Rouen. N’est-il pas¬†difficile de percer sur Paris pour un provincial ?
Plusieurs maisons de disque m’ont contact√©. J’ai pris la meilleure, Universal, par rapport √† l’√©quipe et l’environnement. D√®s que j’ai sign√© chez eux, ils m’ont fait d√©m√©nag√© √† Paris car c’√©tait mieux par rapport aux trajets. Du coup, je suis actuellement install√© en banlieue parisienne.

Quelle est la direction artistique de ton premier album ¬ę MA2X ¬Ľ?
Le style de cet album est dans la lign√©e de ce que j’ai toujours fait : de la pop urbaine. C’est √† dire un m√©lange de chant et de rap. J’ai voulu amener plusieurs th√®mes, plusieurs styles. L’album parle de ma vie et de ce qui s’y passe au quotidien. J’ai √©galement fait des sons un peu plus festifs pour des show-cases, des concerts. J’ai pens√© √† tout pour ce premier opus. J’ai r√©alis√© plein de titres et j’ai choisi les meilleurs soit quinze pistes. A la base, j’en avais une trentaine. Par exemple, il y a le titre Reste avec moi, qui est dans le m√™me registre que ce que je faisais avant. Les gens vont me retrouver. Mais il y a d’autres th√®mes comme Game Over qui parle de jeux-vid√©o. Il y a aussi des trucs personnels et des choses plus g√©n√©rales. Je parle des probl√®mes, du besoin de s’√©vader.

Concernant  les thèmes, tes anciens morceaux abordaient surtout les relations amoureuses. As-tu cherché à te diversifier ?
A l’√©poque j’√©tais dans le d√©lire premier amour. Maintenant j’essaie d’√©largir. J’√©cris par rapport √† ce que je vis. √áa peut √™tre l’amour ou les probl√®mes. Au final, c’est la vie au quotidien. Je pense que c’est pour cela que les jeunes aiment ma musique. J’√©cris la v√©rit√©.

Combien de temps t-√†-t-il fallut pour enregistrer l’album ? Avec quels producteurs as-tu travaill√© ?
J’ai mis un an et demi. C’est assez long. Pour les compositeurs j’ai travaill√© avec Jena Lee, Leslie, Pop Corn, Mister Q et Stan-E Music qui travaille avec la Sexion d’Assaut. J’ai aussi M’rick.

Comment se passe le travail d’√©criture ?
C’est moi qui √©cris les textes et qui les interpr√®te √† ma fa√ßon. Mais on m’a aid√© sur plusieurs chansons √† peaufiner, √† changer des mots.

Quelles collaborations peut-on retrouver sur cet album ?
Il n’y en a qu’une. C’est Patou du groupe Adict. Pour ce premier album, je voulais vraiment arriver tout seul, me pr√©senter, faire d√©couvrir mon style. C’est MA2X. Pour le deuxi√®me album, j’ai d√©j√† des featuring en t√™te, mais je ne dirais pas lesquels. Ce sera une surprise mais il y en aura au moins trois ou quatre.

Au niveau de ton image, tu es très présent sur les réseaux sociaux…
(Il coupe) Oui, j’y suis assez souvent. M√™me tout le temps.

Tu n’est pas inquiet que le public te consid√®re uniquement comme une belle gueule et que ta musique passe au second plan ?
Non, je n’ai pas peur.¬†√Ä la base, j’ai sign√© parce que les gens aiment ma musique et ce que j’essaie de transmettre. Apr√®s, j’ai peut-√™tre un physique mais on dira… que c’est un tout. Je pense que les personnes qui m’appr√©cient sont l√† parce que j’√©cris des choses dans lesquelles ils se reconnaissent.

Que réponds-tu aux personnes qui te considèrent comme un ersatz de M. Pokora ? Il est vrai que vous partagez des similitudes sur la danse, le chant, et même le physique…
Je prends √ßa comme un compliment. La carri√®re de M.P (M. Pokora, NDLR) est exemplaire. On va pas se mentir. Si je pouvais avoir la m√™me, ce serait un truc de ouf. Je l’aime bien ce type, il est talentueux, il a fait des choses. J’ai un respect total.

En quoi te démarques-tu de lui ?
Musicalement parlant √ßa n’a rien √† voir parce que moi c’est du MA2X et lui c’est du M. Pokora. C’est compl√®tement diff√©rent. Apr√®s physiquement peut-√™tre qu’il y a une ressemblance. Sinon musicalement, je ne trouve pas. On est chacun dans notre d√©lire. C’est comme par rapport √† Keen’V avec qui on me compare aussi. Moi je fais de la pop urbaine.

Mais M. Pokora c’est aussi de la pop urbaine.
(Silence) Le style, c’est de la pop urbaine. Mais c’est par rapport aux th√®mes, au flow que nous sommes diff√©rent.

Quelles sont tes influences artistiques ?
Je n’ai pas d’influences particuli√®res. Quand j’ai commenc√© c’√©tait vraiment pour √©crire ce que je ressentais. J’avais besoin d’√©crire. J’ai formul√© cela en chanson au fur et √† mesure. C’√©tait vraiment pour moi alors que je n’aurais jamais cru pouvoir √©crire un truc de ma vie. C’est un peu mon journal intime. Sauf que l√†, je m’exprime ouvertement et publiquement.

IMG_20140923_203142

MA2X est confiant pour la suite de sa carrière. Photo : Louis Mbembe

P

Quelles sont la nature de tes relations professionnelles avec Universal ?
On a confiance l’un envers l’autre. Nous travaillons en √©quipe. Chacun apporte des id√©es qui font avancer le projet. J’adore l’√©quipe que j’ai. Pour l’instant, j’ai sign√© pour un album. On verra comment √ßa se passe.

Il y a-t-il des objectifs précis pour ce projet  ?
J’aimerais bien √™tre dans le top I-Tunes. Cet album je l’ai fait pour moi et pour les gens qui m’√©coutent. Tant que les gens aiment mon son c’est l’objectif principal. Si √ßa marche tant mieux. Si √ßa ne marche pas c’est le destin. Je l’ai fait pour l’amour de la musique. C’est ma passion. Au d√©but, je n’avais pas de r√™ves quand j’ai commenc√© √† faire du son. Apr√®s, il y en a eu des petits : faire des concerts, avoir mon album dans mes mains.

Une tournée est-elle prévue ?
J’esp√®re qu’il y en aura une apr√®s la sortie de l’album. On se focalise d’abord sur la sortie avec sa promotion en radio et t√©l√©vision. J’ai des petits show-cases qui sont d√©j√† organis√©s.

Dans cinq ans tu te vois o√Ļ ?
Je ne sais pas. (Il r√©fl√©chit) J’aimerais faire des concerts, √ßa c’est s√Ľr. √ätre invit√© dans des √©v√©nements. Faire des tournois de jeux vid√©o, les tester.

Tu joues à quoi en ce moment ?
D’habitude, je suis √† fond FPS (jeux de tir en vue subjective, NDLR). L√†, j’ai d√©couvert Moto GP. Quand j’ai commenc√© j’aimais pas du tout le d√©lire. Mais √† force d’y jouer‚ĶIl y a aussi les jeux de voitures que j’appr√©cie beaucoup. Je suis geek depuis mes quatre ans. J’ai commenc√© sur le PC.

Un deuxième album est donc déjà sur les rails.
Oui, je compte bien en faire un deuxi√®me avec des featuring. J’aimerais travailler avec d’autres personnes dont Ma√ģtre Gims.

Propos recueillis par Louis Mbembe / Photos : Louis Mbembe

Ecrit par Nicolas D.

Nicolas est un journaliste qui écrit sur la musique pop, le r'n'b' et la variété française et internationale.