La chanson du jour c’est « Team » de la rappeuse australienne Iggy Azalea. On peut dire que c’est son – petit – grand retour après « The New Classic ». Tout d’abord petit car son l’album ne semble plus vraiment la soutenir comme le rapporter nos confrères de Charts in France. « Info mauvaise nouvelle : mon label Virgin/EMI estime que la rĂ©ponse Ă  mon titre viral « Azillion » (son prĂ©cĂ©dent single, ndlr) n’Ă©tait pas assez bon et je n’ai pas le droit Ă  une vidĂ©o » avait-t-elle Ă©crit sur son compte Twitter. « Je pensais que c’Ă©tait dingue, peu importe. Ted Cockle (prĂ©sident de Virgin Records, ndlr) ne veut pas me voir briller. Qu’est-ce que je peux dire ? ». Avec « Team », Iggy Azalea veut certainement prouver qu’elle mĂ©rite sa place. Le refrain de « Team » est très prenant et devient assez rapidement addictif. Elle s’enthousiasme : « And that’s all I need / Yeah that’s all I need / Baby I got me / Only friend I need / Playing on my team / Is someone like me » (Et tout ce dont j’ai besoin / Ouais que j’ai besoin / ChĂ©ri je me suis faite / J’ai juste besoin d’ami / Je joue avec mon Ă©quipe / Avec quelqu’un comme moi). S’il y a bien un bĂ©mol sur ce titre, c’est la production. Elle s’avère assez clinquante et superficielle, ce qui donne assez peu de profondeur musicale.

Crédit photo : Matt Koplot / Wikimedia Commons / GNU/CC-BY-SA

Ecrit par Nicolas D.

Nicolas est un journaliste qui écrit sur la musique pop, le r'n'b' et la variété française et internationale.