La chanson du jour c’est « Juste un indice » de Navii. AprĂšs « On se sent seul», « J’Ă©coute du Miles Davis » et «Turbulences », le visage d’ange, les yeux bleus malicieux, Navii (ou Yvan) fait du pied avec son premier album « Tout se donner » dont fait parti « Juste un indice ». Le jeune homme est en dĂ©veloppement artistique depuis prĂšs de deux ans chez Warner Music, son label. La sortie de son album avait tout de mĂȘme Ă©tĂ© annoncĂ©e pour septembre 2014 ! EntourĂ© de Yohann Malory et Tristan Salvati, Navii livre un premier album honnĂȘte et intĂ©ressant sur le devenir de la variĂ©tĂ© française.

Avec « Juste un indice », on navigue dans la torpeur d’un jeune homme (« Mes rĂȘves s’endorment mais je reste Ă©veillĂ©/Mon Ă©toile file en quĂȘte de libertĂ©/(…)Si l’horloge tourne sans cesse et sans sonner/Jamais Ă  l’heure, voyageur sans ticket ») qui ne sait plus trop quoi faire de sa vie, savoir oĂč aller. Navii se raccroche Ă  cet « indice Ă©crit Ă  la craie ». De la pop, une pointe d’Ă©lectronique, la composition met en avant comme il faut la voix du chanteur. Pour la faire simple, « Tout se donner » est une compilation de petites perles de pop qui abordent en long, en large et en travers les relations amoureuses. Il y a entre autres « Tout se donner », « Alors souris », « Inconditionnel », « SeptiĂšme ciel », « Comme un Ă©cho »… bref toute la liste des chansons. On note la trĂšs belle reprise d’« Éblouie par la nuit ». La chanson Ă©tait originalement chantĂ©e par Zaz sur son premier album « Zaz », le titre est Ă©crit par RaphaĂ«l.


Ecrit par Nicolas D.

Nicolas est un journaliste qui écrit sur la musique pop, le r'n'b et la variété française et internationale.