La chanson du jour c’est « Juste un indice » de Navii. Après « On se sent seul», « J’écoute du Miles Davis » et «Turbulences », le visage d’ange, les yeux bleus malicieux, Navii (ou Yvan) fait du pied avec son premier album « Tout se donner » dont fait parti « Juste un indice ». Le jeune homme est en développement artistique depuis près de deux ans chez Warner Music, son label. La sortie de son album avait tout de même été annoncée pour septembre 2014 ! Entouré de Yohann Malory et Tristan Salvati, Navii livre un premier album honnête et intéressant sur le devenir de la variété française.

Avec « Juste un indice », on navigue dans la torpeur d’un jeune homme (« Mes rêves s’endorment mais je reste éveillé/Mon étoile file en quête de liberté/(…)Si l’horloge tourne sans cesse et sans sonner/Jamais à l’heure, voyageur sans ticket ») qui ne sait plus trop quoi faire de sa vie, savoir où aller. Navii se raccroche à cet « indice écrit à la craie ». De la pop, une pointe d’électronique, la composition met en avant comme il faut la voix du chanteur. Pour la faire simple, « Tout se donner » est une compilation de petites perles de pop qui abordent en long, en large et en travers les relations amoureuses. Il y a entre autres « Tout se donner », « Alors souris », « Inconditionnel », « Septième ciel », « Comme un écho »… bref toute la liste des chansons. On note la très belle reprise d’« Éblouie par la nuit ». La chanson était originalement chantée par Zaz sur son premier album « Zaz », le titre est écrit par Raphaël.

Ecrit par Nicolas D.

Nicolas est un journaliste qui écrit sur la musique pop, le r'n'b et la variété française et internationale.