La chanson du jour c’est « La chute est lente » d’Alma. Que dire… Waouh ! Il faut être honnête. On vous parle assez peu de chanteuse française de pop. Avec Alma, 27 ans, ça donne vraiment envie de vous faire découvrir une chanson qui hypnotise de par sa composition et de son écriture soignée. C’est une histoire de découvert, la découverte de l’autre et se rendre compte qu’il y a un décalage dans l’affection apportée (« tu dis que je m’enflamme »). Le tour de force est sans doute d’aborder un sujet triste avec une musique très très très enjouée. Stromae est spécialiste en la matière, mais les compositions d’Alma et de Stromae ne sont pas comparables.

Du lourd. Alma, actuellement en préparation d’un album, a collaboré avec des hitmakers dont Nazim (Amir, Kendji, Claudio Capéo), David Gategno (Louane, Céline Dion), Renaud Rebillaud (Maître Gims, Black M), Skydancers/We are I.V (on vous en parle tout le temps…). L’artiste explique sur sa page Facebook, que Nazim est « devenu son double artistique » et que celui-ci signe la plupart des chansons de son premier album – douze titres. « La chute est lente » est co-écrite par Alma et Nazim. Toujours sur sa page Facebook, elle révèle quelques titres comme « Requiem », une chanson sur « l’amour immortel comme ultime remède à la mort », « 8 ans et des poussières » où elle y raconte le « désir d’enfance », sur dans « Ma peau aime » c’est le « désir de l’autre » et enfin « Ivre ». Pour le moment, il n’y a pas de date connue pour la sortie de son premier album.

Photo : Elodie Daguin / DA Charlotte Giamarchi / SPOA

Ecrit par Nicolas D.

Nicolas est un journaliste qui écrit sur la musique pop, le r'n'b' et la variété française et internationale.