La chanson du jour c’est « La chute est lente » d’Alma. Que dire… Waouh ! Il faut ĂŞtre honnĂŞte. On vous parle assez peu de chanteuse française de pop. Avec Alma, 27 ans, ça donne vraiment envie de vous faire dĂ©couvrir une chanson qui hypnotise de par sa composition et de son Ă©criture soignĂ©e. C’est une histoire de dĂ©couvert, la dĂ©couverte de l’autre et se rendre compte qu’il y a un dĂ©calage dans l’affection apportĂ©e (« tu dis que je m’enflamme »). Le tour de force est sans doute d’aborder un sujet triste avec une musique très très très enjouĂ©e. Stromae est spĂ©cialiste en la matière, mais les compositions d’Alma et de Stromae ne sont pas comparables.

Du lourd. Alma, actuellement en prĂ©paration d’un album, a collaborĂ© avec des hitmakers dont Nazim (Amir, Kendji, Claudio CapĂ©o), David Gategno (Louane, CĂ©line Dion), Renaud Rebillaud (MaĂ®tre Gims, Black M), Skydancers/We are I.V (on vous en parle tout le temps…). L’artiste explique sur sa page Facebook, que Nazim est « devenu son double artistique » et que celui-ci signe la plupart des chansons de son premier album – douze titres. « La chute est lente » est co-Ă©crite par Alma et Nazim. Toujours sur sa page Facebook, elle rĂ©vèle quelques titres comme « Requiem », une chanson sur « l’amour immortel comme ultime remède Ă  la mort », « 8 ans et des poussières » oĂą elle y raconte le « dĂ©sir d’enfance », sur dans « Ma peau aime » c’est le « dĂ©sir de l’autre » et enfin « Ivre ». Pour le moment, il n’y a pas de date connue pour la sortie de son premier album.

Photo : Elodie Daguin / DA Charlotte Giamarchi / SPOA

Ecrit par Nicolas D.

Nicolas est un journaliste qui écrit sur la musique pop, le r'n'b et la variété française et internationale.