C’est un peu le retour que l’on n’attendait pas et dont il faut le dire, on n’avait pas spĂ©cialement envie. Je parle du retour de Colonel Reyel ! Oui, l’interprète d’« AurĂ©lie », l’hymne pro-vie, est de retour avec « Bando Love » extrait d’un EP Ă  paraĂ®tre et intitulĂ© « Ce soir ou Jamais » – rĂ©fĂ©rence Ă  l’Ă©mission de TaddeĂŻ (?).

Le colonel se paie un featuring de DJ Douj – compositeur de « Celui… » – sur une chanson insipide. « Ça critique mais ça clique : 100 000 vues en 24h ! On lâche rien », se rĂ©jouit-il sur son compte Facebook. Oui, on a cliquĂ©… on est faible. Peut-ĂŞtre l’ĂŞtes-vous aussi puisque vous lisez ces lignes ?

C’est qui la « nouille » ?

« Quand je regarde d’oĂą je viens, ce par quoi je suis passĂ©, je me dis que je ne peux plus faire machine arrière », explique le chanteur pour notre plus grande dĂ©prime. Quatre ans d’absence, et pourtant pour lui, « le plus important c’est de toujours croire en soi, malgrĂ© tout. Aucun obstacle n’est insurmontable, la foi peut dĂ©placer des montagnes. Aujourd’hui si je continue c’est bien sĂ»r par passion pour la musique, mon amour de toujours, mais aussi pour ĂŞtre humblement un exemple d’abnĂ©gation et de persĂ©vĂ©rance ». Le chanteur prĂ©vient d’ailleurs que « non, je n’arrĂŞterai jamais. Peu importe les difficultĂ©s, je continuerai Ă  me battre et je vous invite Ă  faire comme moi : ne les laissez pas gagner ! Ne baissez jamais les bras ! »

Rappelons quand mĂŞme son ridicule « Coucou », qu’il a Ă©crit avec l’aide de MaĂ®tre Gims et composĂ© par Renaud Rebillaud. C’Ă©tait gâchĂ© une instru ! Il Ă©tait prĂ©sent sur l’album « Soldat de l’amour », un Ă©chec pourtant sorti moins d’un an et demi après son premier album « Au rapport », classĂ© #1 des ventes d’albums. « Je crois que je vais bientĂ´t avoir le niveau de faire des tubes sans dire un mot (…) Ă  part coucou bande nouilles ». C’est pour quand ?

Ecrit par Nicolas D.

Nicolas est un journaliste qui écrit sur la musique pop, le r'n'b' et la variété française et internationale.