La chanson du jour c’est « Polyphème » de Charles Like The Prince. Il nous a touchĂ©, c’est foutu. C’est vraiment un coup de cĹ“ur. Après « Altitude », que l’on avait beaucoup apprĂ©ciĂ© cet Ă©tĂ©, on confirme nos dires, Charles Like The Prince propose une pop française rĂ©jouissante. Des textes intĂ©ressants et forts de sens, des compositions qui peuvent nous faire penser Ă  Vampire Weekend, que l’on apprĂ©cie dĂ©jĂ  Ă©normĂ©ment.

[Chanson] Charles Like The Prince – « Altitude »

Avec « Polyphème », Charles Like The Prince fait dans la mythologie. Polyphème est un cyclope fils de PosĂ©idon et de la nymphe Thoosa. Toutes les paroles de la chanson font rĂ©fĂ©rence Ă  l’histoire de ce cyclope. Lorsqu’il parle de l’Etna, c’est parce que « dès l’AntiquitĂ©, les Grecs situaient le pays des Cyclopes en Sicile, au pied de l’Etna ». Le clip de la chanson ressemble Ă  trip sous influence Charles porte tous les attributs de sa royautĂ©, de la couronne Ă  la cape. Tout en contraste, le chanteur porte des Vans noires montantes basiques ou joue au golf face Ă  un lac. Ce titre est extrait du premier EP « Cent bleus » du chanteur qui sortira ce 23 septembre.

Entre « Altitude » et « Polyphème », Charles Like The Prince a sorti le titre « Mauvaise foi ». On ne va pas reparler des textes ou de la composition… On va parler des arrangements… Sur « Mauvaise foi », il y a cette programmation qui est prĂ©sente dès le dĂ©but jusqu’Ă  la fin du titre et qui a un cĂ´tĂ© addictif. On attend la suite, une suite très prometteuse.

Ecrit par Nicolas D.

Nicolas est un journaliste qui écrit sur la musique pop, le r'n'b et la variété française et internationale.