LP

Impossible n’est pas LP (Laura Pergolizzi). Impossible, car il est impossible d’ĂȘtre passĂ© Ă  cĂŽtĂ© de son succĂšs “Lost On You“. C’est la chanteuse qui a relancĂ© le label Elektra en France, depuis il y a notamment LĂ©a Paci avec son entĂȘtant “Pour aller oĂč ?”. Et que dire de son premier album “Lost On You” ? Que des tubes… dont est extrait “Tightrope” (corde raide dans la langue de MoliĂšre) ou “Other People”.

LP se livre

Avec “Tightrope”, LP est en Ă©quilibre. En Ă©quilibre entre la force et la fĂȘlure, la puissance et la douceur. C’est l’idĂ©e, que pour tout va pour le mieux. Il faut se laisser porter (“Walk slow and low on a tightrope”). La force de LP, c’est qu’elle revendique clairement et sans dĂ©tour sa sexualitĂ© en mettant en scĂšne une romance lesbienne dans ces clips.

Avec “Other People”, il y a une impression de suite. Une suite de “Tightrope” mais cela ne se finit pas trĂšs bien… “Fuck you baby, thank you babe, darling/Don’t explain, don’t explain” (“Va te faire foutre chĂ©ri, merci bĂ©bĂ© chĂ©ri/Ne t’expliques pas, ne t’expliques pas”).

Ecrit par Nicolas D.

Nicolas est un journaliste qui écrit sur la musique pop, le r'n'b et la variété française et internationale.