David Carreira tente une deuxième percée après un premier album en français qui s’était classé 8e des ventes en 2015. Son deuxième album en français devrait sortir entre avril et juin. Le fils de Tony veut marcher dans les traces de son père en ce qui concerne la séduction. Dans « Domino », son nouveau single, David Carreira essaie de séduire une femme fatale. Connaissant sa réputation, le jeune homme joue au jeu du « Fuis moi je te suis, suis moi je te fuis » tout en reprochant mille et une chose à la femme. Il lui reproche d’utiliser les hommes comme des objets (« Elle nous prend pour ses affaires/Tous les jours elle change de sape ») et la décrit comme une femme matérialiste (« Si les homme sont tous les mêmes/Pourquoi tous les essayer »).

CQFD. Ce que l’on peut reprocher à la chanson, c’est la moralisation des relations sans lendemain que peut avoir cette femme alors que la plupart du temps chez les hommes, elles sont encouragées et même louées. Il y a comme un, deux poids, deux mesures. D’autant plus avec le passage « Elle est mal dans ses baskets », comme si le fait qu’elle est légère soit dû au fait qu’elle est mal dans ses baskets et inversement. Cette impression s’accentue de par la position en hauteur de la femme dans le clip et qui dans les paroles arrive à manipuler l’homme qui voulait « résister ». On peut voir ici une comparaison de la femme en tentatrice, en Eve qui propose la pomme, et l’homme comme quelqu’un qui subit, Adam qui mange la pomme. Autrement dit, la pomme c’est une nuit de sexe. Adam ne dit pas non.

Ecrit par Nicolas D.

Nicolas est un journaliste qui écrit sur la musique pop, le r'n'b' et la variété française et internationale.