Vianney

Photo Julien Lienard

On ne les compte plus les singles extraits du dernier album de Vianney. Après “Moi aimer toi”, Vianney publie “Dumbo” pour prendre son envole. Ce nouveau single parle de la nĂ©cessitĂ© de s’aimer. Le clip de ce nouveau single a Ă©tĂ© tournĂ© dans la ville de Dunkerque par le rĂ©alisateur Louis Delva.

L’amour propre de Vianney

Avec “Dumbo”, il nous entraine sur du ska-reggae. Vianney se compare Ă  l’Ă©lĂ©phant de Disney Dumbo “qui ne fait que voler”. Autant, il faut ĂŞtre clair et c’est par des circonvolutions que Vianney incite Ă  l’amour propre. Aimez-vous pour aimer la vie en somme : “Qu’aime les hommes qui ne s’aiment pas ?”, s’interroge-t-il.

“Dès la sortie de mon premier disque, je n’ai cessĂ© d’Ă©crire un peu partout c’est Ă  dire dans ma chambre, dans le tour bus, dans les loges. Je suis parti du principe que je n’Ă©crivais pas un album mais des chansons. J’ai toujours une dizaine de textes et je passe de l’une Ă  l’autre. La chanson, je la tords, la dĂ©coupe, je la modifie. Il y a dans cet exercice lĂ  un degrĂ© d’exigence, un cĂ´tĂ© toujours insatisfait. Je suis assez impitoyable avec cela”, explique Vianney. Les premiers enregistrements pour “Vianney” se sont passĂ©s en Bretagne en solo avant d’aller en studio Ă  Paris. Il faut dire que la particularitĂ© de Vianney, c’est qu’il ne sait pas lire la musique…

Ecrit par Nicolas D.

Nicolas est un journaliste qui écrit sur la musique pop, le r'n'b et la variété française et internationale.