Adryano, c’est la dernière signature de Wati B. Le label de Sony dĂ©veloppe son portefeuille d’artistes urbains. SignĂ© en juin dernier, Adryano enrichit le secteur de la pop urbaine teintĂ©e de rythmes hispanisants. Le chanteur d’origine espagnole, sa mère est de SĂ©ville et son père du pays basque espagnol, propose un premier single « Damelo » chez le label qui Ă©dite MaĂ®tre Gims ou Black M.

Adryano se la joue amoureux

Avec « Damelo » qui signifie « Donne toi Ă  moi », Adryano essaie de convaincre une demoiselle de se donner Ă  lui dans un clip tournĂ© sur les cĂ´tes portugaises Ă  Faro. « Ça remonte Ă  mon adolescence, j’Ă©tais très timide pour avouer mes sentiments Ă  une fille », nous a expliquĂ© Adryano. « Je me suis dit que c’Ă©tait bien d’Ă©crire un morceau pour l’Ă©tĂ© sur ce thème et que ça aidera ceux qui sont dans cette situation. »

Le chanteur s’Ă©tait fait connaĂ®tre avec le titre « Fuego Loco » et sous le pseudo « Mister Adryano ». Selon nos informations, un deuxième single est d’ores et dĂ©jĂ  prĂ©vu pour la fin de l’annĂ©e avec un album Ă  l’horizon 2018. « Je travaille avec mes beatmakers. En ce moment, je reçois des propositions intĂ©ressantes. Je ne suis pas fermĂ© Ă  d’autres collaborations mais je ne veux pas changer une Ă©quipe qui gagne ». Affaire Ă  suivre…

Ecrit par Nicolas D.

Nicolas est un journaliste qui écrit sur la musique pop, le r'n'b et la variété française et internationale.