Le duo australien Cosmo’s Midnight débarque en France avec un premier single “Mind Off”. La chanteuse Clementine Douglas de Kudu Blue les accompagne sur le titre. Les deux producteurs proposent un morceau “aux influences future bass et nu-disco” à mi-chemin “entre Disclosure et DJ Snake” revendique le communiqué de presse.

Cosmo's Midnight

Cosmo’s Midnight s’exporte

Look d’ados restés dans les années 1990, les jumeaux  Cosmo et Patrick Liney ont co-écrit et co-prodit “Mind off” ft Kudu Blue avec George Reid du duo britannique AlunaGeorge (“I’m in control”). Les Cosmo’s Midnight ont décidé de s’attaquer au reste de la planète avec leur single “Mind Off”. Ce titre fait suite à plusieurs singles sorties dans leur pays l’Australie comme “History” ou “Walk We Me”. “On a commencé en expérimentant avec des productions lors que l’on était au lycée et c’était vraiment horrible les premières fois”, se souvient Cosmo dans une interview au magazine Billboard. “On faisait des trucs vraiment mauvais mais je veux juste ne pas m’en souvenir”.

A cette époque, les frères Liney s’entraînent sur le logiciel Ableton en prenant Justice ou Deadmau5 en exemple. “Notre but était que ce soit exactement semblable à ce qu’ils produisaient. On imitait beaucoup d’artistes que l’on appréciait. On entendait une chanson et l’on essayait de faire la même chose”, explique Cosmo. “Nos premiers essaies n’était pas du tout original. C’était vraiment un moyen pour nous d’apprendre la technique”.

Le duo estime que le producteur australien Flume a ouvert la voie à d’autres australiens pour s’exporter dans le monde. “Avant lui, la musique australien qui s’exportait était très centrée sur des groupes”. Pour Cosmo Liney pas de doute, “Flume est quelqu’un de humble et a permis faire émerger des gens et de le donner une voix”. Au moins une voix, celle des jumeaux de Cosmo’s Midnight pour “Mind Off”.

Ecrit par Nicolas D.

Nicolas est un journaliste qui écrit sur la musique pop, le r’n’b et la variété française et internationale.