Les aficionado de la musique connaissent Marvin DuprĂ© depuis « La Foudre », le grand public depuis « The Voice« . Marvin DuprĂ© sort aujourd’hui « Promets-le-moi » chez Capitol Music France (Universal) après que Polydor (Universal) lui a rendu son contrat, il y a quelques annĂ©es. « Je suis très optimise, j’essaie toujours de prendre les mauvais nouvelles comme quelque chose de positif », explique-t-il. Dans « Promets-le-moi », le chanteur espère qu’on le quitte pour « de faux ».

Marvin Dupré

Marvin Dupré avec Skydancers

Marvin DuprĂ© a choisi d’enregistrer cette chanson et de se prĂ©senter avec au public. La production est signĂ©e par le quatuor Skydancers/We Are I.V (Amir, Tal). Le son « radiophonique » de Skydancers se retrouve dans cette chanson avec des arrangements qui amènent de l’envergure au titre. Marvin DuprĂ© se bat dans la chanson pour dĂ©mĂŞler le « vrai du faux » et raconte ses doutes. « Je ne sais pas si ça va marcher/Le fait d’Ă©crire sur toi, de me livrer/Tu te rappelles ce que tu m’as demandĂ©/Voila c’est fait », entonne-t-il mystĂ©rieux Ă  propos d’une rupture.

« Pour mon premier clip, on a choisi le titre « Promets-le-moi » (tease juste au dessus, ndlr), une histoire d’amour brisĂ©e par une fille. Ça parle de mon vĂ©cu. J’aimerais bien jouer un personnage », expliquait-il en juin dans Le Parisien. Il a Ă©galement racontĂ© son vĂ©cu après son Ă©limination de The Voice et son entrĂ©e en studio le lundi juste après son Ă©chec. « FrĂ©dĂ©ric Savio et Felipe Saldivia ont vu ma dĂ©faite et m’ont proposĂ© d’enregistrer le « Jour oĂą tout a changé », qui pourrait ĂŞtre le premier single de mon album », rĂ©vĂ©lait-il. Mais si ce n’est pas le titre qui sort aujourd’hui, le chanteur confiait Ă  quel point il Ă©tait proche du rĂ©cit. « Le texte Ă©voque des Ă©checs qui se transforment en succès. Je sais de quoi je parle ».

L’interprète de « Promet-le-moi » ne s’arrĂŞte pas Ă  ce titre. Un album est d’ores et dĂ©jĂ  annoncĂ© sans pour autant prĂ©ciser une date de sortie. Marvin DuprĂ© expliquait – toujours dans Le Parisien – qu’il devait signer pour 3 albums. On n’a pas fini de l’entendre chanter…

Ecrit par Nicolas D.

Nicolas est un journaliste qui écrit sur la musique pop, le r'n'b et la variété française et internationale.