« Comme si j’Ă©tais endormie ». Mais qu’a fait Miley Cyrus depuis son album sorti en 2010 « Can’t Be Tamed » ? A l’Ă©poque, elle affirmait qu’elle ne pouvait ĂȘtre « apprivoisĂ©e ». Aujourd’hui, elle se rĂ©veille aprĂšs l’Ă©pisode « Bangerz » et son image plus sexy, plus provoc’. Difficile de se rĂ©inventer. Pourtant Miley Cyrus y arrive dans son nouvel album « Younger Now » qui sort aujourd’hui. Explications.

Miley Cyrus

Pure tradition pour Miley Cyrus ?

Miley Cyrus a teasĂ© de nombreux extraits ses derniĂšres semaines avec « Malibu », « Younger Now » ou encore « Week Without You ». Son pĂšre Billie Ray Cyrus a expliqué que Miley Cyrus retrouve ses racines dans ce nouvel album. Comme l’on s’en doutait, il y a beaucoup plus de sons country. « C’est Miley qui se replonge dans ses racines, plus que ce que je n’ai jamais pu entendu
 Elle cherche l’authenticité ». Il fallait ce mĂ©fier de son pĂšre. S’il y a bien un retour de la musique country, c’est d’une face soft. Elle est nappĂ©e dans un concentrĂ© de pop aux accents dĂ©sordonnĂ©s.

« Rainbowland » avec Dolly Parton

Par exemple : le tĂ©lĂ©spectateur de Disney Channel d’il y a 10 ans, se rappelle sans doute cet Ă©pisode oĂč il dĂ©couvre Dolly Parton dans la sĂ©rie Hannah Montana. Aujourd’hui, la mĂȘme Dolly Parton, 71 ans, s’accoquine Ă  nouveau avec Miley Cyrus, 24 ans, pour une chanson country « Rainbowland ».  Tout commence par un coup de tĂ©lĂ©phone pour Dolly Parton. « Hey Miley ! C’est moi ! Je suis Ă  Nashville (capitale de la country, ndlr) ! (…) Je serais trĂšs ravie de chanter avec toi », explique-t-elle. Dans « Rainbowland » (le lieu des arcs-en-ciel), tout est merveilleux. Guitares, feu de camps… « OĂč sommes-nous libres d’ĂȘtre exactement ce que nous sommes/Allons fouiller profondĂ©ment en nous ». La chanson est sucrĂ©e dans le sens oĂč elle est comme ces plaisirs coupables que l’on adorera Ă©couter… Si on aime la country ou non… Et que l’on n’osera pas le rĂ©vĂ©ler.

Outre le gros bloc pop du dĂ©but avec « Malibu », « Younger Now » et « Week Without You », la chanteuse apparaĂźt Ă  fleur de peau sur plusieurs titres comme sur « I Would Die For You ». Elle est loin de l’adage de BeyoncĂ© « Put A Ring On It », puisque pour elle : « J’ai ton cƓur, je n’ai mĂȘme pas besoin d’un anneau/J’abandonnerais tout ce que j’ai en Ă©change de ce que j’aime plus que tout ».

Le « Bad Mood » de Miley Cyrus

Pour autant, elle ne dĂ©laisse pas la pop. Miley Cyrus propose notamment « Thinkin' » aux accents discos. Comme si elle Ă©tait retombĂ©e en adolescente, on dĂ©couvre une jeune femme qui pense Ă  cet homme sans arrĂȘt. Le chanson gagne sur le refrain de par la rĂ©pĂ©tition des derniers mots. Ou bien « Bad Mood » qui est la chanson sur la mauvaise humeur. « Je me rĂ©veille de mauvais humeur », prĂ©vient Miley Cyrus. La chanson est composĂ©e comme le chant d’une tribu amĂ©rindienne. « You Gotta Love Someone » est une injonction Ă  tourner la page. « Tu dois aimer quelqu’un », dit Miley Cyrus. « Depuis le jour oĂč je t’ai rencontrĂ©/Je savais que tu n’Ă©tais pas le bon/Mais rien ne m’empĂȘche d’oublier/Emballage toute ma merde et avance ».

Si une polĂ©mique doit poindre, c’est sans doute avec « She’s Not Him » et la « sorte de rĂ©action chimique » de Miley Cyrus lorsqu’une demoiselle essaie de la draguer. Si Miley Cyrus s’est dĂ©jĂ  dĂ©clarĂ©e comme pan-sexuelle. Elle lui rĂ©pĂšte qu' »elle n’est pas lui ». Liam Hemsworth ? Sans doute. L’album se clĂŽt avec « Inspired », un titre dĂ©voilĂ© en juin. L’album connaĂźtra sans doute un succĂšs moins important que « Bangerz ». Pourtant de cette pĂ©riode, elle garde le producteur Oren Yoel qui avait travaillĂ© sur « Adore You ». Miley Cyrus est moins provoc’, plus country et un peut-ĂȘtre trop sentimentale. Les chansons sont assez dispersĂ©es. « Younger Now » n’est pas tant un album du retour aux sources qu’un album sur comment mener Ă  bien sa barque pour satisfaire le plus grand nombre.

Ecrit par Nicolas D.

Nicolas est un journaliste qui écrit sur la musique pop, le r'n'b et la variété française et internationale.