La QuĂ©becoise Alexe dĂ©voile le clip de “Mirage”, une chanson “pop planante”. Avec Alexe, on a pour notre compte avec sa voix sublime, une fausse ressemblance Ă  celle de CĹ“ur de pirate, et un visuel sensationnel avec ses grands espaces. La jeune femme est originaire de Dolbeau-Mistassini au Canada, Ă  quelques kilomètres du lac Saint-Jean. Elle est notamment connue pour la chanson “Éclat”… Dont “City Lights” (voir) de Blanche, la concurrente belge Ă  l’Eurovision 2017 avait Ă©tĂ© accusĂ©e de plagiat d'”Éclat” (voir).

Alexe

Alexe, pas un “Mirage”

Les 3 minutes et 47 secondes passent extrĂŞmement vites car Alexe sait nous guider avec les textes sur cette amour qu’elle ne “peut effacer”. Elle raconte les “mirages” qui l’ont “Ă©garĂ©e”. “C’est adressĂ© Ă  quelqu’un… En fait Ă  mon copain que j’ai maintenant. C’était un coup de foudre mais les dĂ©buts Ă©taient compliquĂ©s. Notre histoire semblait impossible tel un mirage mais au bout de deux ans je peux affirmer que le rĂŞve s’est transformĂ© en rĂ©el”, commente-t-elle.

Le chant est vital pour elle. “J’ai toujours chantĂ©, depuis que je suis toute petite. J’ai baignĂ© dedans mĂŞme puisque ma mère est soprano colorature mais nous ne sommes pas du tout dans le mĂŞme registre. Je commence dans des chorales vers l’âge de 7 ans. Et en parallèle, j’ai appris Ă  jouer de la flĂ»te traversière”, explique-t-elle. Dans ces influences, il y a de tout “M83, Lana Del Rey, Empire Of The Sun, Oh Wonder, Birdy”… sans oublier “quelques classiques comme les Backstreet Boys ou Britney Spears que j’assume parce que j’ai grandi avec”. Pour autant la chanson en français n’est pas très loin, sa mère lui faisait Ă©couter du Jacques Brel ou FĂ©lix Leclerc.

Voir “Mirage”

Ecrit par Nicolas D.

Nicolas est un journaliste qui Ă©crit sur la musique pop, le r’n’b et la variĂ©tĂ© française et internationale.